Ciel d'Afrique - Belle luminosité de Jupiter et Vénus et nuages de Magellan...

Podcast de l'émission Ciel d'AfriquePar RFI

Podcast mis en ligne le 00:04:43
Signaler

À propos

Ce prochain mois sera marqué par la présence de Jupiter et Saturne en début de nuit, très facilement reconnaissables. Les deux planètes seront très hautes sur l’horizon, il faudra donc lever la tête. La planète Jupiter est très lumineuse, clairement le point le plus brillant du ciel quand le Soleil est bien couché, donc vraiment facile à reconnaître.  Profitez également de ce mois pour regarder Vénus (étoile du Berger). Ne ratez pas le coucher de soleil du 9 octobre, car juste après, vous verrez un magnifique croissant lunaire à seulement quelques degrés de la planète Vénus. Enfin si vous aimez les challenges, la planète Neptune, invisible à l’œil nu, peut être débusquée entre les constellations du Poisson et Verseau. Constellations et Nuage de Magellan Nous nous rapprochons de l’Équinoxe d’automne pour l’hémisphère nord, et de printemps pour l’hémisphère sud. Ce sera le 22 septembre et à cette date quelle que soit votre localisation, au nord ou au sud de l’Afrique, la durée du jour égale celle de la nuit. En cette fin septembre, début d’octobre, nous dirons progressivement au revoir aux constellation du Cygne, de l’aigle, de la Lyre, du scorpion ou encore du sagittaire pour dire bonjour aux constellations du Capricorne, du Verseau, Pégase ou encore Andromède. Dans les pays proches de l’Équateur, des constellations comme la Grue, le Toucan ou le Phoenix seront bien visibles. Ce sera d’ailleurs l'occasion pour tous les pays proches de l’Équateur ou de l’hémisphère Sud de voir à l’horizon sud 2 petites tâches lumineuses qui ressemblent dans le ciel à de petits nuages. Il s’agit en fait du petit et grand nuage de Magellan, deux galaxies irrégulières situés au plus proche de nous à seulement 200 000 et 150 000 années lumières… ces galaxies contiennent plusieurs dizaines de milliards d'étoiles… Challenge du mois Le 8 octobre, le maximum des étoiles filantes des Draconides aura lieu. Ce jour-là, la Terre traverse un nuage de poussières laissé par la comète Giacobini-Zinner. Cet essaim n’est pas très actif et vous devriez voir tout au plus 10 météores/heure venant de la constellation du Dragon. Cependant historiquement, cet essaim a pu être bien plus impressionnant et a même été à l’origine de pluie de plusieurs milliers de météores à l’heure, comme cela a été le cas en 1933 et 1946. Je vous propose donc de sortir en début de nuit et de surveiller le ciel, une surprise vous attendra peut-être. Lunette astronomique à gagner  Je vous rappelle qu’une nouvelle lunette astronomique est toujours mise en jeu grâce à nos partenaires SSVI et RFI. Pour participer, envoyez sur notre page Facebook L’Astronomie Afrique vos plus belles photos ou vidéos, ou encore un joli texte que vous avez écrit. Le gagnant sera annoncé le 15 octobre. Bonnes observations. Bons cieux à tous et n’oubliez pas le ciel est le plus grand écran, il suffit de lever les yeux !
En savoir plus