A la découverte de ralTEK, la tablette camerounaise low cost

Publié par
une
Ralph Stéphane Tchoulack

Ils sont Camerounais et ils sont jeunes, ils ont décidé de concevoir et de faire fabriquer une tablette qui serait efficace et surtout abordable pour le public africain. Elie Manuel Yamen et Stephane Ralph Tchoulack sont à l’origine de la marque ralTEK. Ralph a bien voulu répondre à quelques questions.

Vous commercialisez depuis quelques semaines une tablette dénommée Raltek au Cameroun. Tout d’abord quel est son prix et quelles sont ses caractéristiques techniques ?

En effet, en Juillet dernier, nous avons commencé à faire la promotion d’une tablette de 10 pouces. Elle est offerte actuellement à 80.000 FCFA.  L’écran a une résolution de 1280×800 pixels, la caméra arrière a une résolution de 5 MP, la caméra avant 2 MP. La tablette est capable de prendre 2 cartes SIM. Un des nombreux avantages de la tablette est son poids : moins de 430 g, elle a 16 Go de memoire interne, 2 Go de RAM, CPU quad core de 1.5 GHz. La tablette vient avec des accessoires tels que les écouteurs, le câble mini USB pour la charger, un câble USB nommé câble OTG permettant de relier des périphériques tels qu’une souris ou un clavier à la tablette.

Il faut aussi noter que nous nous apprêtons à commercialiser une tablette 7 pouces, avec boîtier métallique. Personnellement, j’aime beaucoup le design de cette dernière. C’est une véritable réussite.

Raltek, c’est votre marque à vous ? Comment et où votre tablette a-t-elle été conçue et fabriquée ?

ralTEK est une marque pensée par mon cousin, Elie Mannuel Yamen, et moi. Afin d’obtenir notre tablette, nous avons établi une liste de spécifications. Nous sommes rentrés en contact avec différents manufacturiers en Chine afin de savoir lequel était capable de répondre à nos besoins. Après un processus de sélection, nous avons choisi celui qui était en mesure d’assembler une tablette offrant de très bonnes performances, et qui serait adaptée au marché africain

14233275_10157679505075508_999568252_o

Son prix frappe : 80 000 FCFA. Comment pouvez-vous vendre à ce prix sans altérer la qualité ?

Pour être honnête, nous nous faisons de très faibles marges sur nos produits. Nous considérons que c’est le seul moyen d’offrir un bon produit, de bonne qualité, à moindre prix.

Quels sont vos réseaux de distribution ?

Afin de garder une structure très légère, et d’être proche des clients, nous avons opté pour du marketing relationnel. Des représentants ralTEK font la promotion des produits, sont toujours disponibles à rencontrer des gens pour leur expliquer comment le produit fonctionne et ce qu’ils peuvent en faire. Lorsqu’une personne est intéressée par le produit et veut l’acheter, le représentant va à sa rencontre afin de lui donner le produit. Ceci dit, il est possible de découvrir la tablette en vous rendant à nos points de dépôt, au Carrefour Deido plage (Douala) et au Rond-point Nlongkak (Yaoundé). Nous sommes aussi prêts à fournir des tablettes à des grossistes et sommes joignables au (+237) 693 160 285.

Offrez-vous des garanties à vos acheteurs ? – Les consommateurs de produits hi-tech sont rassurés par les marques connues. Quels sont vos arguments pour les rassurer ?

Nous offrons une garantie de base (encore appelée garantie constructeur) de 12 mois. Elle couvre les défauts de fabrication. Afin de garantir la satisfaction des clients, nous offrons aussi une garantie « satisfait ou remboursé » de 14 jours. Nous sommes aussi en train de mettre sur pied une garantie permettant de couvrir certains accidents tels que le bris d’écran, pendant une période prédéterminée.

Il est tout à fait normal que les consommateurs soient frileux face aux marques moins connues. N’oublions pas cependant que les grandes marques, elles aussi, n’étaient pas connues au départ. Elles se sont fait connaître grâce à une grande force marketing, et grâce à la qualité de leurs produits. ralTEK offre des produits de grande qualité, à un prix accessible. Ce sont des éléments essentiels pour devenir une marque connue. En étant proche des clients, nous pourrons leur montrer les avantages de nos produits, et dissiper leurs doutes.

manu
Elie Manuel Yamen

Quel est votre positionnement par rapport aux autres marques africaines qui vendent des tablettes et des smartphones comme VMK Congo et Inye (Nigeria) ?

Je suis admiratif devant ces marques, qui parviennent à se développer malgré l’environnement de haute compétition dû à la mondialisation. J’ose espérer que les africains feront appels à leur fibre patriotique afin de nous encourager car bien que nous souhaitions faire du profit, nous fournissons des produits adaptés au contexte africain.

À proprement parler, je ne perçois pas ces différentes marques comme des ennemis à abattre. Le marché africain est très vaste. Ces marques sont un moyen d’émulation pour moi. J’espère aussi que plein d’africains suivront leur exemple.

Comptez-vous vous développer en dehors du Cameroun ?

Bien sûr! Nous nous développerons en fonction de la demande. Bien que nous sommes actuellement au début de notre aventure, nous nourrissons ce rêve de pouvoir nous répandre dans toute l’Afrique.

Pensez-vous pouvoir assembler vos tablettes au Cameroun ou plus globalement en Afrique ? Quand ?

Ayant une formation dans l’électronique, plus particulièrement dans la conception des circuits intégrés, je sais à quel point il peut être difficile de faire l’assemblage des tablettes au Cameroun. Cela demande plusieurs corps de métiers et beaucoup de soutien de la part des pouvoirs publics et des fournisseurs de circuits intégrés. Nous n’avons pas encore atteint cette étape au Cameroun. Par contre, je pense que c’est possible dans un horizon à moyen terme. Je serais ravi de faire l’assemblage des tablettes au Cameroun.

6 comments

  1. C’est super!!!
    Une tablette avec de telles caractéristiques et à un prix aussi abordable? On ne pouvait rêver mieux. De plus ça me réjouis d’autant plus que ce sont des jeunes Camerounais qui ne se sont pas seulement contentés de rêver, mieux, ils ont réalisé leur rêve. D’ailleurs j’ai déjà ma tablette c’est impeccable.
    merci pour ce beau bijoux, bravo les gars!!! 👏.

    J'aime

  2. Je veux la mienne.j’espere que la boutique de nlonkak est ouverte demain dimanche.
    Dites moi quand même,quelle difference avec techno fantôme en tablette ou la tablette samsung

    J'aime

  3. Slt, je suis très ravi que mes frères Camerounais et en plus jeunes soient des concepteurs d’une tablette, et je les felicite d’aller d’avant et j’aimerais de + autant apporter mes conseils. Je suis aussi un jeune Camerounais ki aime des découvertes. Je ss informaticien ds la maintenance informatique et logiciels

    J'aime

  4. Je trouve ça vraiment super que mes confrères puisse déjà penser à un tel projet,mais aussi et surtout le réaliser pour de vrai.ceci est louable.je vous encourage vivement dans ce sens.merci à vous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s